Les cours de langue dans le cadre d'un séjour avec Pro Lingua

Ce ne sont pas les mêmes qu’à l’école

Si le but est identique, la situation est différente : en séjour linguistique, le temps est limité, tout est plus concentré. Le «cours» lui-même ne représente qu’une fraction du temps passé ensemble. Il y a moins de jeunes par classe, et leur état d’esprit n’est pas le même, car ils sont en vacances.

L’objectif n’est pas de reprendre systématiquement les programmes scolaires; on aborde l’apprentissage d’une autre façon, en tâchant de tirer parti de l’ambiance et du cadre bien spécifique des séjours, car on est dans le pays même.

Il y a d’autres activités autour des cours, des rencontres, des visites, un environnement culturel nouveau; on est en vacances, l’esprit détendu. Ce sont des atouts au service du projet linguistique. L’interactivité entre le cours et tout ce qui est vu, dit, entendu au dehors, est naturelle.

C’est en classe de langue que l’on travaille les points importants, en suivant un plan de progression. Les exemples, les cas étudiés, les types d’exercices, sont tirés de situations que les jeunes rencontrent dans la réalité : quand ils font un achat ou répondent à leur famille, quand ils conversent avec des participants d’autres pays ou quand il leur faut comprendre l’instructeur sportif. Il y a ainsi un va-et-vient permanent entre l’étude de la langue et sa mise en pratique. C’est le plus du séjour linguistique.

Comment les cours sont-ils organisés ?

Séjours classiques en famille : les jeunes sont réunis quatre ou cinq fois par semaine, en général le matin, pour des sessions qui durent 3 à 4 heures. Souvent, des tests de niveau (écrits ou oraux) sont effectués le premier jour et permettent la création de classes d’une douzaine d’élèves en moyenne. Dans la plupart des groupes, on trouve donc deux ou trois classes différentes.

Il y a une cohérence globale d’âge et de niveau, mais comme le contexte n’est pas celui de l’école, un même cours peut rassembler des élèves qui, en France, fréquentent des classes différentes.

Séjours en collège ou résidence : dans la plupart des cas, et en tout cas pour les groupes de jeunes de plus de 13 ans, les classes regroupent des élèves venant de différents pays. Il en va de même dans les séjours “Expérience”.

Pour plus de spontanéité

Une part des séances est souvent consacrée à un projet spécifique, à des travaux pratiques ou thématiques dans la langue étudiée : journal du séjour, jeux linguistiques, reportage-photo, préparation d’un spectacle, ateliers à thème.

Rotation des professeurs

Dans la plupart de nos groupes en famille, nous demandons aux professeurs de «tourner» d’une classe à l’autre; chaque élève est ainsi suivi par plusieurs enseignants. Les moniteurs sont également présents et participent à l’animation, jouant, selon le cas, le rôle d’assistants, de répétiteurs ou d’intermédiaires.

Que peut-on faire dans les cours ?

D’abord, chercher à améliorer l’oral : vocabulaire quotidien, expression de ce que l’on pense et ressent, phrases-clés de la communication (questionner, se présenter...) éléments de grammaire (conjugaisons, relations, etc.)

Compréhension : reconnaître les accents et les différents registres de langue (par exemple, ce qui est familier et ce qui l’est moins).

Expression et compréhension écrites : travailler sur un texte, le résumer, répondre à des questions, faire des phrases avec des listes de mots, rédiger un compte-rendu, traduire des textes de chansons. Informations sur le pays, la culture, les lieux visités.

Qui sont les professeurs ?

Sauf exceptions rares et motivées, ce sont des professeurs du pays, qui enseignent leur langue maternelle. Ils sont majeurs et choisis en fonction de leur expérience, de leur qualification et de leur formation, notamment dans le domaine de l'enseignement de leur langue à des étrangers. Ce système permet aux élèves de découvrir de nouvelles méthodes pédagogiques : le cours est plus spontané, les intervenants assurent le lien avec l’environnement, et la relation élève-professeur est plus stimulante.

Dans certains cas, par exemple en Allemagne, des français interviennent aussi pour les révisions de grammaire.

Les professeurs sont préparés à cet enseignement spécifique. Leur tâche n’est pas toujours facile... Certains «passent» mieux que d’autres. Mais n'oublions pas que les résultats dépendent aussi des élèves eux-mêmes !

Evaluation

Dans les séjours en famille, un rapport est rédigé à l’issue du séjour : attitude de l’élève, efforts fournis, et quelques conseils pour l’avenir. Ce document est écrit par un des professeurs, dans la langue étudiée. Pour les séjours plus intensifs (One to One, Two to One) un rapport détaillé sur le contenu et la progression est adressé après le retour. 

Le bénéfice linguistique

Souvent, l’élève revient plus intéressé par la langue et ses professeurs noteront une meilleure participation en classe. C’est cete motivation renforcée qui sera déterminante pour la suite.